image

Régime alimentaires pour
ouistitis et tamarins

L'alimentation des primates d'Amérique du sud (ouistitis, tamarins, saimiris, capucins ...) diffère de c'elle des primate de l'ancien monde par un apport de protéines et de fruits plus important ainsi qu'un complément de gomme et de nectar pour certains, on parle aussi parfois de primates gommivores.

Régime de base

  • croquettes pour primate du nouveau monde à volonté de type Pellets (ex : Mini-marex)
  • Bananes
  • juliennes de légumes
  • haricots verts
  • concombres
  • endives
  • fruits de saisons (limité l'apport d'orange ou de jus d'orange afin d'éviter les diarrhées
  • eau en bouteille (non souillée) et à volonté dans un abreuvoir vertical ou gamelle en inox (pour les gamelles inox, renouveler l'eau quotidiennement)

Apport des protéines

l'apport protéique pour vos animaux est très important et peut se faire de diffèrentes façons, nous vous conseillons autant que possible de la fournir sous forme d'insectes car cela permet de favoriser la recherche, la locomotion et le fouissage de vos primates, tout en améliorant ses échanges sociaux.

  • vers à soie
  • vers de farines
  • grillons
  • criquets
  • blattes
  • oeufs
  • blancs de poulet crus

Compléments alimentaires

  • gelée pour ouistiti (la gelée est conseillée pour les femelles gestantes et les jeunes en cours de croissance)
  • tamarin cake
  • jus de fruit pur (peut être utilisé pour humidifier les croquettes des jeunes primates ou animaux souffrant d'inappétence afin de favoriser leur absorption)

Récompenses

les récompenses doivent être distribuées de façon ponctuelle et non régulière afin de gratifier l'animal de façon positive tout en gardant le coté exceptionnel de cette distribution.


Elles permettent aussi lors de conditionnements de le féliciter pour des actions accomplies.

  • bananes, mangues, ananas déshydratées (sans sucre ajouté)
  • raisins secs
  • fruits
  • pastèque
  • céréales de type "miel pops"

Nous vous conseillons d'avoir un régime tournant étalé sur une semaine ou quinze jours afin de permettre aux primates d'avoir une alimentation la plus diversifiée et la plus complète possible, évitez cependant de modifier trop souvent ou trop radicalement l'alimentation car cela peut devenir une source de refus ou de stress pour l'animal.