Le fouissage chez les primates

Le fouissage est essentiel chez les primates, tout comme le grooming, il sert à renforcer les liens sociaux entre les différents individus d'un même groupe et permet aussi à l'animal de rechercher sa nourriture comme à l'état sauvage.

Il diminue ou supprime parfois certains comportement due à la captivité comme le stress, l'anxiété ou la dépression et peut aussi être une solution aux animaux qui s'ennuient et s'auto-épilent les membres ou la queue.

Vous pouvez aménager le sol de votre volière avec des copeaux et des écorces afin de pouvoir y placer des aliments ou de la nourriture vivante.

Pour les ouistitis et tamarins, vous pouvez aussi placer un faunarium (petite boite en plastique munis d'un couvercle) dont vous supprimerez au préalable le couvercle pour faciliter l'entrée et la sortie des animaux et éviter qu'ils se blessent lors de sorties brusques.

Prévoyer une boite assez grande afin que plusieurs animaux puissent s'y installer en même temps et ainsi éviter les disputes.
Vous l'accrocherez ou la suspenderez de façon sûre mais non définitive pour pouvoir la placer et l'enlever facilement, en effet le fait de laisser la boite dans la volière sur de longues périodes habitue l'animal à sa présence et au bout de quelques semaines ne sucite quasiment plus aucun interêt, alors que si vous la placer plusieurs fois par semaines pendant quelques heures les primates seront ravis à chaque fois de retrouver leur distraction favorite.